Quand je me suis lancée dans l’entrepreneuriat, je n’imaginais pas une seule seconde que la phrase que j’entendrais/lirais le plus, serait “à prix raisonnable”. 

  • Je cherche un photographe à prix raisonnable. 
  • Je cherche un vidéaste à prix raisonnable. 
  • Je cherche un graphiste à prix raisonnable. 

Mais finalement, c’est quoi un prix raisonnable ? Et qu’est-ce que la raison a à voir avec ça ? 

En 3 exemples, je vais vous montrer qu’il ne faut pas chercher à tout prix à … baisser les prix. 

Le photographe de mariage

J’avais déjà écris un article sur les photos de mariage, où je m’étais plutôt basée sur des conseils pour choisir son ou sa photographe. Vous le retrouverez ici : Bien choisir son photographe de mariage.
Dans ce nouvel article, je vais me pencher sur les tarifs et comment ils sont justifiés.

Travailler sur un mariage, ça n’est pas qu’un temps de présence. En comptant la rencontre avec les clients (ou temps d’échanges mails/téléphone), l’éventuel repérage sur les lieux (souvent, quand c’est possible, on apprécie de ne pas arriver le jour du mariage et devoir s’adapter le jour même), le temps de reportage sur place, le trajet aller et retour, le temps de traitement des photos (non, on ne laisse jamais les fichiers bruts, il n’est donc pas utile de tenter de réduire le prix comme ça …), l’éventuelle présentation des photos aux mariés, la réalisation d’un album et/ou des tirages (du coup, prix de l’album et/ou tirages), on peut arriver à un temps de travail d’environ 35-40h. Donc, qu’on se le dise clairement, non, travailler sur un mariage ne se résout pas à faire des photos pendant 6, 8 ou 10h. 

Il n’y a  pas de grille tarifaire type. Chaque photographe propose ses propres tarifs, qui tiennent compte du temps de présence, mais pas que.

Ils tiennent compte également du temps de préparation (on arrive pas sur les lieux d’un mariage sans être préparés, sans avoir déjà repéré les lieux, etc …). Ils comprennent aussi les charges … gardez en tête que vous êtes finalement employeur dans une prestation et il y aura donc des charges à payer à l’Urssaf … (que vous ne voyez pas passer car c’est le prestataire qui les paye).

Ils tiennent également compte du déplacement, des frais de matériel (n’oublions pas que le photographe utilise son propre matériel qui coûte des milliers d’euros). Vous ne voudriez pas que votre photographe utilise un matériel amateur ? Vous aurez de toutes façons les photos de votre cousin prises avec son téléphone mobile donc inutile de chercher à payer une prestation bas de gamme.

Ils tiennent compte également du post traitement, de la réalisation d’un album si vous l’avez demandé. Tout cela peut prendre plusieurs jours. En moyenne, le photographe fait plusieurs milliers de photos pendant un mariage. Le travail est considérable.

Photo réalisée lors du mariage de Ana et Ignacio, Chiclana, Espagne.

Packshot produits

Nous sommes tous d’accord, se lancer dans une activité, c’est devoir penser à plein de choses, certaines auxquelles on n’avait pas forcément pensé quand on a commencé, mais somme toutes indispensables. 

Parlons photos !
Qui pourrait lancer un site de vente sans penser à faire faire des photos professionnelles de ses produits ? On ne va pas se mentir : entrer dans un site de vente, et voir les fiches produits illustrées :
– de photos de basse qualité, qu’on ne peut pas agrandir sans qu’elles ne soient du coup pixelisées ou floues
– des photos récupérées sur internet (attention aux droits des images …)
– des photos dont le fond n’est pas uniformisé, ou prises dans son propre salon ..

Tout ça ne donne pas envie de poursuivre la navigation sur le site ou l’application. Et du coup, pour lancer une activité, c’est dommage non ? C’est souvent la première impression qui est la bonne.

Plusieurs fois, j’ai proposé mes services à des amis qui voulaient se lancer. En proposant mes services, sans même parler de budget, on m’a plusieurs fois répondu : “ah non mais je n’ai pas de budget pour des photos, on verra plus tard”. Sauf que nous sommes plus tard et certains d’eux n’ont pas décollé. Est-ce que c’est pour cette raison (ne pas avoir réservé un budget à l’image) ou pas ? Le mystère reste entier.

Il ne faut pas minimiser la nécessité de créer une belle vitrine, de mettre en valeur les produits que l’on veut proposer à la vente, surtout si on les fabrique soi-même. Avoir de belles images de ses produits contribue à son image de marque. Il en est de même pour son savoir faire. 

Portrait professionnel/reportage événement pro

La photo professionnelle est indispensable. 

Vous êtes une start up ? Un personnage public ? ou même un entrepreneur disposant de son propre site internet ? 

Votre page de présentation doit être illustrée d’une photo de qualité professionnelle. Fond uni, fond street, peu importe, mais elle doit refléter votre personnalité. 
J’avais d’ailleurs déjà écrit un article de blog sur la photo professionnelle.

Image réalisée lors des travaux du Cabaret Sauvage

Il faut soigner sa communication

Pour soigner sa communication, en plus de se tourner vers un photographe professionnel, il est également indispensable de mettre à jour vos photos (qu’il s’agisse de photos de profil sur vos réseaux professionnels tels que Linkedin, ou votre propre site internet).
Il faut, lorsque vous prenez rendez vous avec votre futur employeur, ou votre futur client, qu’il n’ait pas l’impression d’avoir sauté dans le futur en vous voyant arriver, parce que la photo a été prise durant votre première année de fac et qu’elle date d’il y a 20 ans, par exemple.
Pas de photos recadrée de vos dernières vacances non plus, ni de photo prise rapidement en selfie avec votre mobile “parce qu’il faut absolument une photo pour passer l’étape de la création de votre profil Linkedin” ! 

Bref, vous l’aurez compris, il est indispensable, surtout de nos jours où elle prédomine, de soigner son image, et celle de son activité. C’est la clé pour pouvoir diffuser et promouvoir correctement, et cela passe par un budget en conformité avec son besoin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *