En bonne élève Empararienne que je suis (je suis abonnée au site de formations en ligne Empara, et je dois bien avouer que j’y ai, jusqu’à maintenant, appris beaucoup …) j’ai suivi la formation Photo reporter de Martin Barzilai. Quelle mine d’informations !! Du coup, comme à chaque fois que je suis une formation, j’essaie de mettre un peu en pratique ce que j’y ai appris dans ce Reportage Photo au fil de l’Ourcq !

Depuis 3 ans que je suis lancée dans la photo en tant qu’indépendante, j’ai appris que travailler chez soi, c’est très compliqué. Bien sur, je réalise des photos en extérieur, chez les clients, dans des endroits divers et variés. Mais il ne faut pas perdre à l’esprit qu’une fois les photos dans la boite, il faut les post traiter, et qu’il faut compter environ 2h de post traitement pour 1h de prise de vue. cela peut être plus ou moins en fonction du post traitement souhaité par le client.
Du coup, il est absolument nécessaire de s’aérer l’esprit ! Je pars donc, depuis quelques mois, en vélo régulièrement, en espérant que les températures ne descendent pas trop pour me permettre de continuer !

J’ai donc décidé de tester mes connaissances acquises lors de cette formation pendant une de mes balades en vélo ! J’ai pris pas mal de photos que je ne peux pas vous montrer en totalité, mais voilà une petite sélection !

Je ne vais pas vous raconter le cours, je vous inviterais plutôt à vous abonner à Empara qui est vraiment un très bon site de formations, mais je peux vous donner quelques pistes.

1 – Choisissez un sujet

Pour ce reportage, mon sujet c’est le Canal de l’Ourcq. Je pars de chez moi en vélo et je suis le Canal jusqu’à épuisement ! Tout au long, je croise des gens, des objets, des parcs, des végétaux … leur point commun, c’est qu’ils suivent aussi le canal.

2 – Choisissez le bon matériel

On ne sera jamais tous d’accord sur le bon matériel à utiliser. Vue que j’étais en vélo, je ne pouvais pas emmener avec moi autant d’objectifs que je voulais. Je me suis donc limitée à mon Canon 5D Mark IV, et un objectif Tamron 70-200 f4. J’ai été limitée parfois, j’ai raté quelques photos. Mais il faut bien se dire qu’on ne peut pas tout emmener, il faut donc faire l’impasse parfois.

3 – Choisissez les photos à publier

J’ai réalisé une 50aine de photos durant cette balade. Certaines que je trouvais plus esthétiques que d’autres. Cependant, j’étais sur un objectif de reportage. Comme l’explique très bien Martin dans sa formation, l’information prime sur l’esthétique. Il est donc de bon ton de garder un bon équilibre entre informatif et artistique.

Que pensez vous du résultat ?

L’idée était de mettre en avant 9 photos en format carré, qui retrace tout ce que j’ai vu de cette balade. Des joggeurs, la nature, la piste cyclable, les usines … car ce sont tous les éléments qui entourent mon sujet, à savoir le Canal de l’Ourcq.

Que pensez-vous de mon Reportage Photo Au fil de l’Ourcq ?

Vous êtes une collectivité, une commune, une association et vous souhaitez un reportage photo dans votre ville, votre club, vos activités ?
Contactez nous !