Voilà deux ans que j’ai décidé de changer de vie professionnelle et que je vous raconte régulièrement mon expérience d’entrepreneur. Après 9 ans de bons et loyaux services au Service Clients de Rakuten (Priceminister quand je suis arrivée), j’ai décidé que j’avais besoin de voir, d’apprendre de nouvelles choses. Cela faisait quelques années que je me passionnais pour la photographie et j’avais, moi même, commencé à m’autoformer, à monter en gamme d’appareil. 

Au bout de deux ans, je dois dire que j’ai fais un bon tour d’horizon de ce que je peux/sais faire. J’ai hâte d’en apprendre encore plus. Je dois dire que ces deux années n’ont pas été de tout repos. L’activité est partie sur des chapeaux de roue dès fin dès 2018. La grève de fin 2019 et le covid a mis bien à mal mon activité, juste au moment où elle prenait un vrai envol. J’ai donc l’impression de me retrouver comme au début.
D’aucuns diront que c’est compliqué ? Moi je dirais que je repars effectivement, mais en connaissant certaines bases.

Je ne vais pas faire un article sur l’isolement de l’autoentrepreneur en général car d’autres l’ont bien fait (article de Yeza Lucas dans Maddyness). Je vais néanmoins vous proposer 3 conseils, que j’avais suivis dès mes débuts dans l’entrepreneuriat. 

Photo réalisée en lightbox de mon bijou signé Nemmès

Savoir bien s’entourer : 

  • S’abonner aux newsletters qui nous intéressent concernant l’expérience d’entrepreneur (en masse au début, pour ne garder que celles qui nous plaisent) 
  • Rejoindre des groupes sur Facebook 
  • Aller à des réunions (bouge ta boîte, BNI …)

C’est une façon de découvrir le monde de l’entrepreneuriat. On découvre une nouvelle façon de vivre, on lit des témoignages d’autres personnes qui, un jour, comme nous, on décidé de changer de vie. Quel que soit le domaine, les procédés sont peu ou prou les mêmes en ce qui concerne la recherche de clients, l’évolution dans le monde de l’entrepreneuriat.

Concernant les newsletters, bien sur, à un moment donné, on peut se réduire à celles qui nous intéressent vraiment. On ne doit pas finir par être noyé dans les mails. Et, comme pour tout, il y aura des gens qui auront la même vision des choses que nous, et d’autres non. 

Pour terminer sur ce point, il ne faut pas oublier que notre entourage proche est très important. Les avis de nos amis sont tous bons à prendre, qu’ils soient positifs ou non. Il est vrai que beaucoup de personnes craignent le fait d’être indépendant. Ils préfèrent travailler en CDI, la sécurité de l’emploi (même si ce point n’est pas toujours vrai !).
Bref, il faut surtout ne pas se laisser décourager. 

Photo réalisée à Goussainville vieux village abandonné

Créer sa propre communauté : 

  • créer ses pages sur les réseaux, diffuser ses travaux, ses thèmes de prédilection, etc 
  • Développer son copywriting : se dévoiler, créer du lien (blog ? stories personnelles sur son compte insta pro ?) 
  • Créer des événements (rencontres entre indépendants de même activité, apéros, workshops sur des thèmes précis … )

Pas toujours évident de se lancer dans la création d’un groupe Facebook. On patauge, on lutte pour l’animer, les sujets ne prennent pas toujours. J’ai d’ailleurs créé avec une copine photographe un groupe sur Facebook qui mouline dans la semoule 🙂 Mais c’est une étape, il faut persévérer, peu importe le temps que ça mettra. Quelques minutes par jour, un sujet, un contenu … 

Advienne que pourra ! 

Toujours créer ses propres projets : 

  • on ne peut pas s’épanouir uniquement dans les prestations rémunérées (ce ne sont pas toujours des projets qui nous intéressent)
  • Garder du temps pour ses propres idées (quitte à proposer une collaboration (Lire mon article à ce propos) ou demander l’aide d’un ami) 
  • Voyager, aller visiter des expos, des musées : le meilleur moyen pour ouvrir son esprit et booster sa créativité. 

Il y a bien sûr des tas d’autres conseils à suivre, qui notamment vous permettront de développer votre portefeuille de clients, ainsi que vos compétences, mais nous y viendrons plus tard !

Je reviendrai bientôt pour la suite de mes aventures de photographe et mon point de vue sur l’expérience d’entrepreneur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *